Les embouteillages, un calvaire pour les usagers

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

A Yopougon, la situation est  catastrophique. Pour entrer et sortir de cette commune, il faut avoir la patience d’un chercheur d’or tant les voies sont obstruées par les nombreuses voitures qui tentent tant bien que mal de se frayer un chemin. Pour éviter les embouteillages, certains préfèrent ne même pas s’y aventurer.
Autant les habitants de Yogougon que ceux empruntant le même tronçon pour se rendre dans certaines villes de l’intérieur en souffrent.
Les véhicules les plus pressés vont prendre le sens inverse bloquant ainsi le passage aux autres. Ce genre de comportement à risque crées le plus souvent des accidents qui accentuent encore plus les embouteillages.
Problème de voiries ou excès de véhicule l’on ne saurait exactement définir d’où vient le souci. Toutefois, les usagers de la route sont confrontés à un réel handicap que constituent les embouteillages.
Le comble, c’est aux heures de pointe, où la situation devient insoutenable. On assiste à un manque de véhicule, la chaleur est à son paroxysme et il faut faire le pied de grue pour espérer avoir une petite place dans le prochain véhicule qui pointera le nez. Certains conducteurs de transports en commun (gbaka, wôrô-wôrô…) profitent de la situation pour doubler voire tripler le tarif pour la même destination. Comme le dit l’adage "le malheur des uns fait le bonheur des autres".

Facebook

©2017 BERTE AMED. All Rights Reserved. Designed By PARAINZO

Please publish modules in offcanvas position.